Concilier économies d’énergie, respect du patrimoine classé et esthétique

Jusqu’il y a peu, l’espace spectateurs de la plus importante salle d’opéra et de danse de Belgique était éclairé par 1 500 lampes halogènes de 40 W. Dans le cadre du vaste projet de rénovation de La Monnaie à Bruxelles, ENGIE Fabricom a imaginé le nouveau concept d’éclairage. La salle de spectacle, la scène et les coulisses ont été entièrement équipées d’un éclairage LED.

À l’automne 2017, après une rénovation de deux ans, le Théâtre royal de la Monnaie baignait dans une ambiance lumineuse totalement nouvelle. Tant pour la salle, que pour la scène et les coulisses, ENGIE Fabricom a conçu et concrétisé un concept lumineux entièrement repensé. Les économies d’énergie étaient un point essentiel de cette rénovation en profondeur du théâtre, tout en préservant l’esthétique du bâtiment, et aussi la liberté des scénographes dans leur travail créatif.

L’apport d’ENGIE Fabricom

L’expertise technique d’ENGIE Fabricom a été déterminante dans un lieu où, pour la mise en place d’une nouvelle installation électrique et d’un nouvel éclairage, les anciens câbles devaient être réutilisés autant que possible : dans le vénérable bâtiment de La Monnaie, monument classé, inutile de songer à percer comme bon vous semble pour mener de nouveaux câbles. ENGIE Fabricom a veillé aux éléments suivants, dans le respect du bâtiment :

  • Rénovation de l’installation électrique de la salle, y compris le majestueux grand lustre, désormais muni de lampes LED.
  • Éclairage de scène selon les dernières techniques.
  • Éclairage de secours et éclairage des espaces de circulation et des escaliers, qui doit rester allumé en permanence même pendant les représentations.
  • Dans les coulisses, le défi a consisté à installer un éclairage invisible pour le public, mais permettant aux acteurs, régisseurs et techniciens de circuler en sécurité pendant les spectacles. Nous avons opté pour un système de points lumineux, blancs pendant les répétitions et diffusant une lumière bleue pendant les représentations.