De la domotique et des installations techniques peu énergivores

Le Musée Royal de l’Afrique Centrale commençait à prendre sérieusement la poussière, tant au niveau de ses collections et de leur présentation, qu’au niveau de son bâtiment et de ses installations techniques. Une rénovation et modernisation en profondeur s’imposait. Le musée a donc fermé ses portes au public en 2013 pour entamer différentes phases de travaux. Cinq ans plus tard, le nouveau bâtiment d’accueil et l’ancien bâtiment rénové sont fin prêts à recevoir les visiteurs. Dans le cadre de ce projet, ENGIE Fabricom s’est chargé notamment des installations électriques des bâtiments en y intégrant des équipements à la pointe de la technologie pour une économie d’énergie maximale, une protection des collections optimale et plus de confort  pour les visiteurs. 

Respect du bâtiment classé

La rénovation du Musée, qui occupe un bâtiment protégé et dont les équipements remontent à 1910, était un véritable défi. Le bâtiment classé devait être rénové et restauré dans le respect des plans d’origine de la fin du XIXe siècle, tout en intégrant les techniques modernes. Malgré les difficultés techniques que cela peut représenter, ENGIE Fabricom a su mettre la barre très haute concernant l’équipement technique, notamment pour ce qui est des techniques d’éclairage, de la domotique, du contrôle d’accès et de la détection incendie. Le tout pour une économie d’énergie maximale, une protection des collections optimale et plus de confort de visite pour les visiteurs.

Au niveau domotique par exemple, les commandes de fonctionnement des protections solaires extérieures ou de l’éclairage sont en lien avec une station météo, qui permet de gérer le niveau d’illumination en fonction de l’ensoleillement.

La contribution d’ENGIE Fabricom

  • Équipement électrique des différents corps de bâtiment (alimentation normale et alimentation de secours)
  • Réseaux de données : extension du réseau de transmission de données entre tous les bâtiments
  • Commande domotique (KNX, DALI, …) pour un fonctionnement aussi économe en énergie que possible, relié à une station météo qui en fonction de la météo, l’éclairage et les températures peut piloter par exemple les protections solaires ou augmenter et diminuer l’éclairage
  • Installation électrique de la salle des serveurs et des unités de surveillance
  • Système d’annonce publique pour les informations aux visiteurs et les consignes d’évacuation si nécessaire
  • Système d’éclairage avec lampes LED éconergiques dans l’ensemble des salles d’exposition. Les fenêtres des salles d’exposition sont aussi pourvues de toiles filtrantes (intérieur) et de protection solaire (extérieures), pilotée par la station météo
  • Mise en place d’un tout nouveau système de protection incendie et intrusion :
    • 144 caméras intérieures et extérieures
    • Équipement en software du poste de surveillance centralisée
    • Lecteurs de badges
    • Détection incendie dans les salles de marbre et les salles à parquet (ce sont des détecteurs de fumée optiques BEAM, spécifiques pour les grands espaces ouverts).