Bruxelles, Anvers et Gand ont été les premières villes du pays à instaurer une zone à basse émission. Afin de rendre la vie dans les centres-ville plus vivables, l’accès par les véhicules les plus polluants y a été interdit. Des caméras  intelligentes utilisant la reconnaissance des plaques d’immatriculation (ANPR) ont été placées par ENGIE Fabricom le long des axes de pénétration pour identifier les voitures non conformes aux normes d’émissions européennes, garantissant un système de contrôle sans faille.

Des yeux supplémentaires sur les routes

L’installation de ces caméras sont un pas vers une politique intelligente de transport et de stationnement, qui permet de déterminer quels véhicules polluants doivent être tenus à l’écart du centre des villes et des communes. À côté de cela, elles jouent également un rôle important au niveau de la sécurité : elles peuvent aussi mesurer la vitesse et identifier les véhicules volés ou non assurés.

L’apport d’ENGIE Fabricom

  • Consultance
  • Études et conception
  • Concept logiciel
  • Installation des caméras ANPR
  • Travaux de câblage
  • Entretien des systèmes