ENGIE Fabricom est la référence pour la fabrication de pièces mécaniques de haute qualité. En plus de l’usinage, la gamme de produits de l’atelier mécanique d’ENGIE Fabricom à Zwijndrecht, propose des solutions innovantes telle que l’impression 3D métal.  

Reproduction et conception de pièces mécaniques

ENGIE Fabricom est actif – avec son entité sœur ENGIE Laborelec  – dans l’impression 3D ou la fabrication « additive » depuis plusieurs années. Initialement, ENGIE Fabricom s’est spécialisée dans la reproduction et l’impression en 3D de pièces de rechange. Aujourd’hui, ENGIE offre également la possibilité de concevoir des pièces.

Complémentarités entre l’impression 3D et  la production conventionnelle

Dans son atelier mécanique de Zwijndrecht, ENGIE Fabricom propose à la fois l’impression 3D et les techniques conventionnelles d’usinage d’alliages. Les deux se complètent souvent : une pièce 3D peut ensuite être usinée par la suite. Cela fait de l’atelier mécanique une usine de fabrication additive ou d’usine 3D intégrée.

ENGIE dispose également de l’engineering pour concevoir des pièces grâce à l’impression 3D, qui sont impossibles à produire par la production conventionnelle. Si une pièce s’avère difficile à imprimer, l’impression 3D peut être combinée avec la production conventionnelle. Cela permet à ENGIE d’offrir une solution intégrée, de la conception au produit fini.

Gain de temps et de coûts

La réactivité est également un atout dans l’impression 3D, mais à la fin le coût sera toujours le critère décisif. Le coût n’est pas uniquement établi sur base de la production réelle. L’impression 3D peut aussi avoir un impact positif sur le coût global : du prototype en amont, au développement, à la maintenance et à la fiabilité par la suite.

Certification Lloyds Register

Fin 2019, ENGIE a reçu une certification de Lloyds Register, une organisation d’audit indépendante, pour l’ensemble du processus d’impression 3D pour l’acier inoxydable, une première mondiale. ENGIE Laborelec a soumis l’alliage – sous forme de poudre – à une série de règles et de tests requis pour garantir la qualité et donc la certification. ENGIE Fabricom a développé le procédé d’impression 3D. Et actuellement, de nombreuses recherches sont effectuées par ENGIE Laborelec sur d’autres alliages.

La certification a été une étape très importante pour la fabrication additive, car ENGIE est la première entreprise au monde à obtenir la double certification : pour le laboratoire et pour le processus d’impression 3D de pièces mécaniques de haute qualité. Grâce à cette reconnaissance et à son expertise dans l’impression 3D, ENGIE est en mesure de garantir la stabilité et la constance des processus.

Vous êtes à la recherche d’un partenaire qui réalise vos demandes en un rien de temps ? ENGIE dispose d’une machinerie moderne, d’employés hautement qualifiés et répond aux normes de qualité les plus élevées.