Namur a de grandes ambitions pour améliorer et fluidifier la mobilité dans son centre-ville. Elle a choisi pour cela de travailler avec un consortium regroupant ENGIE et Macq.  Les deux sociétés vont joindre leurs expertises pour réaliser un système de transport intelligent.  L’objectif est de réduire le trafic vers le centre, de diminuer les temps de parcours et de promouvoir la multimodalité des moyens de transport afin de limiter la pollution en ville.

Mieux mesurer les flux de trafic pour mieux informer

Cet important projet de mobilité comprend deux volets : d’une part, la captation de données pour mieux gérer les flux de trafic à l’avenir, et d’autre part la mise à disposition de ces données pour les citoyens et les autorités. Pour ce faire il était nécessaire d’équiper la ville d’un réseau électronique capable d’estimer la situation du trafic en temps réel. Afin de récolter les données nécessaires, ENGIE Fabricom a installé différents types de capteurs dans la ville:

  • 13 caméras CCTV ( Close Circuit TeleVision) pour assurer la vidéosurveillance et la visualisation du trafic
  • 32 caméras ANPR (Automatic Number Plate Recognition) pour la lecture de plaque et du temps de parcours pour arriver à la destination souhaitée
  • 6 capteurs de qualité d’air
  • 50 capteurs de parking qui fourniront les informations sur les places disponibles

Panneaux dynamiques et site web

Les données ainsi collectées seront transmises et traitées par un système de gestion centralisé développé par Macq (Macq Mobility Management). Des panneaux dynamiques à message variable renseigneront les conducteurs en temps réel sur l’état du trafic sur leur trajet et leur indiqueront le temps restant pour arriver à destination. Des panneaux similaires, installés à des points stratégiques et aux arrêts de bus, donneront des informations sur les alternatives offertes par les transports en commun. Ces informations seront également disponibles sur un site web convivial.

Déplacements efficaces

Par cet accès transparent à des informations de mobilité en temps réel, tant les habitants que les visiteurs pourront faire un choix intelligent parmi les modes de transport disponibles. Parfois, ils arriveront à destination le plus rapidement en optant pour les transports publics ; d’autres fois, ce sera la voiture. Dans d’autres situations encore, le système les guidera sur un trajet combinant différents moyens de transport.

Au total, il y aura ainsi moins de voitures tournant inutilement dans la ville, moins de bouchons et moins de conducteurs gênant la circulation parce qu’ils sont à la recherche d’un emplacement de parking. Tout cela, à son tour, contribuera à améliorer la qualité de l’air.