Dans quelques jours, la 22e station haute tension offshore (OHVS) construite sur le site d’ENGIE Fabricom quittera le site d’Hoboken en direction de la mer du Nord. Fabriquée par les partenaires du consortium ENGIE Fabricom, Smulders et CG, la sous-station électrique rejoindra le parc éolien offshore Norther, un projet mené par Elicio, Eneco et Diamond Generating Europe. Ce parc est le plus important au large des côtes belges et fournira de l’énergie à près de 400.000 ménages. Il est installé à 23 kilomètres du rivage de Zeebruges. Sur base annuelle, le parc éolien produira 1,4 milliard de kWh d’énergie renouvelable.

La station haute tension est un élément  essentiel au fonctionnement d’un parc éolien offshore dans la mesure où il connecte les éoliennes individuelles. L’énergie produite par ces éoliennes (33kV) est transportée via cette station, qui la convertit à une tension de 220kV qui est ensuite transportée vers le rivage via un câble. Sur la terre ferme, le courant est amené au réseau belge via une station haute tension.

Avec ses 32 mètres de long et 21 mètres de haut, ses 1.300 tonnes et une capacité de transformation de 410 MV, il s’agit de la sous-station la plus compacte jamais construite à Hoboken.  La construction de sous-stations offshore est devenue une véritable expertise belge: C’est déjà la 22e sous-station construite sur le site d’ENGIE Fabricom à Hoboken. Sur ce site, ont été aussi construites des sous-stations pour des parcs éoliens au Royaume-Uni, en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas.